Un hôtel à insecte

J’ai toujours trouvé ces assemblages très esthétiques. Je ne sais pas si ça sert effectivement à abriter les insectes. Je trouve plus de bestioles dans mon tas de bois de chauffage que dans cet hôtel. Mais il faut reconnaître sa valeur décorative !

Je pars de quelques planchettes de sapin, du lambris brut en fait. 5 pour la caisse et 2 pour le toit. Je fais attention lors de cette réalisation d’éviter au maximum tout traitement, peinture, colle (il y en aura un peu …), pâte à bois ou teinte pour privilégier un ensemble exempt de toxicité pour les futurs habitants.

J’assemble avec des vis noyées dans des pré-trous réalisés avec une mèche conique. Ainsi pour la caisse et le toit. Pour le toit, plutôt que de réaliser une découpe en biseau, j’assemble les deux morceaux en faisant dépasser volontairement une pente sur l’autre.

Vient alors le remplissage: bambous, rondins de chêne, écorces, fruits de cyprès et même cailloux. Je rajoute en forçant quelques séparations supplémentaires pour former plus de compartiments. Et pour les compartiments desquels le contenu pourrait s’échapper, je rajoute quelques barreau en bois, insérés en force et collés à la colle à bois.

On rajoute derrière un piquet en bois, traité classe 3 car il sera planté dans la terre. Mais il ne fait pas vraiment partie de l’abri, ainsi, on espère que le traitement ne fera pas fuir les insectes.

Voilà l’abri terminé, prêt à décorer un jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *